Installation des planches de terrasse

 

Le taux d’humidité du bois ne doit pas dépasser 16% +/- 2% lors de la pose. Il convient d’utiliser de préférence des planches de type rift/semi-rift (planches avec des anneaux annuels debout).
La distance de fixation par rapport au grain terminal doit être d’au moins 50 mm et de 100 mm au maximum !
Dans le cas des bois riches en tanin, les vis revêtues peuvent entraîner une corrosion et une décoloration foncée due à des réactions chimiques.
Seul l’acier inoxydable doit être utilisé pour la fixation des terrasses !

image

Pour l’entraxe de la sous-structure, nous recommandons pour :
Bois thermo et bois dur : 400 – 450 mm
bois de mélèze : 400 – 500 mm
Les entraxes courts permettent de limiter le gauchissement ou la déformation des différentes lames de terrasse dus au gonflement et au rétrécissement et de garantir que la terrasse reste régulière et sans risque de trébuchement. La sous-structure doit être réalisée en SymbioFix® ou dans le même type de bois que les planches.

image
image

L’espacement des joints pour les largeurs de planche de 90 à 120 mm doit être d’au moins 7 mm ou 6 % de la largeur de la planche !
Les planches ne doivent pas être bloquées dans le joint !

Pour les constructions de terrasse encastrées avec une faible hauteur d’installation, une distance du sol au bord supérieur de la planche de ≥ 70 mm est nécessaire pour permettre la ventilation de la construction de terrasse.

image

La distance entre les lames de terrasse et la sous-construction doit être d’au moins 6 mm pour assurer la ventilation de la terrasse et éviter les remontées capillaires, ceci s’applique également aux objets posés sur la terrasse.

image

Les joints ne doivent jamais être réalisés sur la sous-construction et avec un espacement d’au moins 7 mm !
Les joints de planches sur la sous-structure entraîneraient une absorption accrue d’humidité et, par conséquent, des dommages précoces.
Un minimum de 30 mm est nécessaire entre la sous-structure et le sol pour éviter les dommages causés par l’humidité ! Cette distance doit être comblée par des pieds réglables ou des matériaux EPDM, jamais par des granulés ou du bois.

Si la terrasse est fermée sur le côté par un panneau de recouvrement, une ouverture de soufflage d’air de
≥ 50 mm (continu) pour la ventilation de la construction de la terrasse. La planche de couverture ne doit pas toucher le sol.

image
image

Lors de la connexion de la terrasse aux éléments de construction adjacents, une distance de
≥ 20 mm doit être maintenue afin que les joints ne puissent pas se refermer en raison de la saleté ou des modifications apportées aux planches. L’écoulement sans entrave de l’eau sur et sous la terrasse doit être garanti en permanence.
La terrasse doit être nettoyée régulièrement.