A propos

 

Notre entreprise familiale s’engage pour une gestion durable du bois. Nos exigences de qualité sont extrêmement élevées et nous perpétuons un artisanat ancien, fort de ses traditions dans l’affinage du bois comme matière première.

image
image

Les débuts en Forêt-Noire

 

En 1984, les fondements de l’entreprise sont posés. Fabian von Saucken, notre fondateur, commence à couper des troncs. Il tire les grumes depuis la forêt grâce à un cheval de débardage et acquiert une scierie locale. Au fil des années, l’entreprise HIRAM s’est concentrée sur la valeur ajoutée entre le bois rond et le produit fini, avec l’exigence de la plus grande qualité. Puis nous nous sommes intéressés à des solutions sur mesure pour nos clients.

Une de nos plus grandes préoccupations reste la manipulation respectueuse du bois comme ressource durable.

image

La création de valeur commence dans la forêt

 

Tout commence avec la sélection des matières brutes. Nous sommes toujours à la recherche des troncs de la plus grande qualité. Les souches sont sélectionnées dans le sud de l’Allemagne, à la verticale puis à l’horizontale. Elles sont ultérieurement transportées sur nos sites de production, non loin, au pied de la Forêt-Noire. Une fois dans la scierie, le bois est débité puis séché dans des chambres de séchage à la pointe de la modernité. Le bois est ensuite usiné avec la plus grande minutie.

image
image
image
Contactez-nous pour un catalogue, un échantillon ou un devis.

L’utilisation durable d’une matière première

 

Notre utilisation durable du bois commence déjà dans la forêt. Dans nos forêts, les plantations sont supérieures aux abattages. Ce principe de gestion forestière durable est respecté dans les forêts allemandes et françaises depuis des centaines d’années. Au cours de la fabrication des parquets, les arbres sont traités dans leur intégralité. Nous utilisons la matière première de manière optimale.

image
image

Artisanat et qualité

 

Des rabots extrêmement précis permettent d’usiner dans chaque planche les rainures et les languettes, ainsi que les rainures de déchargement au dos des lames. Chaque noeud est analysé puis corrigé à la main par des artisans qualifiés. Avant la coupe finale, chaque lame est soumise à un contrôle de qualité.